Comment organiser son voyage

Comment organiser son voyage ?

On nous demande souvent : « mais comment faites-vous pour organiser vos voyages, vous passez par une agence ? »

La réponse est NON ! Nous détestons les tours organisés, les circuits tout préparés, et encore moins suivre un groupe.

Pour nous, l’équation parfaite d’un voyage c’est :

  • Des visites culturelles (un peu, mais pas trop)
  • Un petit break en ville (histoire de retrouver la civilisation)
  • Des moments de dépaysement dans des terres plus lointaines
  • Une étape farniente en fin de voyage (quand c’est possible)

Quand partir ?

En réalité, on peut partir en vacances quand on veut, dans la limite de nos 5-7 semaines de congés bien entendu. Cependant, on essaie d’éviter les mois de Juillet/Août car souvent plus chers et trop de touristes sur place. C’est ensuite le choix de la destination qui va déterminer les dates de voyage, ou parfois l’inverse, les dates de voyage qui vont déterminer la destination…

Où partir ?

Deux critères à prendre en compte pour définir notre prochaine destination :

  • La météo sur place : saison sèche ou saison des pluies ? hiver ou été ? Pour cela, on a l’habitude de checker les différentes destinations qui nous tentent sur QuandPartir
  • Le temps sur place : est-ce que le temps dont nous disposons sur place est suffisant pour voir ce qu’il y a voir ? Peut-on voir plus que prévu ? Devons-nous nous concentrer sur un périmètre plus restreint que prévu ?

On aime aussi jeter un coup d’oeil dans ce livre qu’on nous a offert et qui nous donne un aperçu de chaque destination potentielle (La petite Bible à l’usage des grands voyageurs de Lonely Planet). On l’avoue, on s’amuse aussi à jouer au « Dis Stop », mais on n’est pas assez aventurier pour aller au bout des choses quand on tombe sur la Syrie ou l’Ouzbékistan (même si on se promet d’y aller un jour) 🙂

Une fois la destination trouvée, on suit peu ou prou ces trois étapes :

  1. M-6 : achat des billets d’avion + vols internes et vérification des formalités
  2. M-3 : préparation de l’itinéraire, sur la base d’un fichier Excel, un exemple ICI
  3. M-2/1 : réservation des hôtels (pour les 4/5 premiers jours) et des activités à réserver impérativement

Organiser son voyage

Vérifier les formalités avant le départ

Avant toute chose, vérifier les formalités d’entrée (très souvent très souples pour les Français) au cas où il soit nécessaire de faire une demande de visa ou un vaccin obligatoire. Toutes les informations sont regroupées ici.

On en profite aussi pour jeter un coup d’oeil à l’onglet Sécurité. Même si les sites gouvernementaux ont tendance à dramatiser pour éviter le moindre risque, on n’ira pas s’aventurer dans un pays en guerre ou avec un risque terroriste trop élevé.

Acheter ses billets d’avion

Toujours dans une optique d’optimisation du temps, nous privilégions très souvent l’achat de billets « Multi destination » (ex : Marseille- Johanesburg / Le Cap – Marseille). On pense souvent que les prix ces billets sont plus chers mais c’est une fausse idée ! Car si vous devez finalement refaire des kilomètres pour rejoindre votre aéroport d’arrivée ou prendre un vol interne, l’addition peut monter facilement.

On ne vous apprendra rien, nous passons par des comparateurs de vols comme Google FlightsKayak ou Skyscanner pour connaitre les prix, les temps de vols et les durées des escales.

Attention, il est très souvent moins cher de passer directement par le site de la compagnie aérienne pour acheter vos billets, car de nombreux sites internet ou comparateurs ajoutent des frais de dossier et se prennent une petite commission. Pensez bien à comparer le prix final !

Pour les vols internes, nous réservons en aller simple directement sur les sites des compagnies nationales, qu’on a préalablement repérés sur un comparateur. Il existe une liste noire de compagnies aériennes considérées comme « dangereuses » par l’Union Européenne, n’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil, surtout pour l’Asie.

Note : pour choisir nos vols, nous regardons à la fois le prix, mais aussi le temps de vol et la durée des escales. 30h de vol au total, c’est rédhibitoire, on préfère payer un peu plus pour éviter les escales multiples et éviter qu’elles ne durent plus de 3h !

Préparer son itinéraire

  1. Choisir les étapes du voyage

Pour préparer un itinéraire, l’achat d’un livre de voyage est indispensable. Nous optons le plus souvent pour le Guide du Routard qui indique les lieux incontournables à visiter et propose des idées d’itinéraires. On a tendance à préférer le Routard au Lonely Planet, car le Routard classe les lieux à visiter (de 1 à 3 routards). Ce n’est pas le cas sur le Lonely Planet, dans lequel les descriptions peuvent séduire alors que l’endroit à visiter n’a rien d’extraordinaire.

Nous puisons aussi des idées d’autres blogs ou sites web, qu’on trouve par hasard lors de nos recherches. On jette aussi un coup d’oeil aux circuits proposés sur les sites des agences de voyage pour être certain de ne pas oublier le principal.

Ainsi, nous partons de la base des lieux incontournables que nous souhaitons visiter, puis au fur et à mesure, nous construisons notre itinéraire, étape par étape, en calculant les temps de trajet entre chaque ville et en repérant les horaires des transports (cette partie-là sera détaillée dans chaque article voyage) pour faire en sorte que tout coïncide bien. Cette étape est très importante, car elle nous permet de confirmer le fait qu’on peut voir tout ce qu’on veut voir dans le temps imparti, ou pas. Dans certains cas, on doit faire l’impasse sur certaines étapes…

Il n’est pas toujours facile de trouver toutes les informations nécessaires à la planification de son itinéraire, alors pensez à poser vos questions directement sur les Forums Spécialisés comme le Routard ou Voyage Forum.

Note : nous prévoyons toujours des étapes un peu plus souples pour pouvoir nous rattraper en cas d’imprévu ou de perturbation sur le trajet.

  1. Préparer son budget

La première étape consiste à établir une liste de tous les frais « fixes ». Dans les frais fixes, on compte les billets d’avion et tous les transports internes, les entrées, visites et excursions, les repas (sur la base des prix moyens des repas indiqués par le Routard ou sur le web) ainsi que les petits plus qu’on envisage (location de scooter, loisirs, etc). Une fois qu’on fait la somme de tous ces frais, il reste le budget hôtel global, à diviser par le nombre de nuits afin de définir le coût moyen par nuit qu’on peut se permettre de dépenser. Souvent, on alterne les hôtels bas/moyen de gamme avec des hôtels plus haut de gamme pour changer un peu. Attention à garder un budget supplémentaire pour les imprévus, les souvenirs, les taxis, les snacks, etc… ça part très vite !

  1. Réserver les hébergements

Ici, il y a plusieurs écoles, ceux qui ne réservent rien et s’organisent sur place, et ceux qui réservent à l’avance.

Nous sommes entre les deux : nous réservons toujours les hébergements des premières nuits et les hôtels prisés (si on a un coup de coeur et qu’on ne veut pas prendre de risque, ou si on trouve dans une ville ou région avec très peu de choix).

Toujours dans un souci d’optimisation de temps, nous n’avons pas envie de dédier du temps sur place pour chercher un logement pour la nuit. Si l’hôtel qu’on visite en premier est complet, ou ne nous plaît pas, on doit passer au second, et ainsi de suite… une perte de temps !

Pour les autres nuitées, nous réservons sur place sur Internet, 1 à 3 jours avant.

Nous changeons très souvent d’hôtels, généralement pas plus de 2 nuits. Quand nous savons que nous ne pourrons pas profiter des services de l’hôtel, nous privilégions les auberges de jeunesse en formule chambre double avec salle de bain privative. Si on a du temps, on opte alors pour un hôtel ou une chambre d’hôte de meilleur standing.

Pour réserver, nous utilisons Booking dans 80% des cas, tout simplement car leur politique d’annulation est très flexible et qu’il nous arrive très souvent de changer nos plans (changement de circuit, perturbation dans les transports…).

Nous reviendrons dans un prochain article sur nos modes de logement préférés, leurs avantages, et leurs inconvénients.

Voilà, il ne reste plus qu’à partir et profiter du voyage !

Vous ne parlez pas la langue du pays dans lequel vous avez envie d’aller ?

On nous dit souvent « mais pour vous c’est simple, vous parlez anglais ! »… OK, c’est vraiment un atout, mais parfois, ça ne suffit pas. En effet, en Chine ou au Pérou par exemple, sans notion d’espagnol ou de chinois et un niveau d’anglais limité voire inexistant des locaux, notre anglais n’a servi à rien. Il suffit d’un peu de patience, du Routard à portée de main, ainsi qu’un sens inégalé pour le mime, et vous vous arriverez à vous faire comprendre ! En Chine par exemple, demandez au réceptionniste de l’hôtel d’écrire en chinois le nom de là où vous rendez afin de montrer le petit papier au chauffeur de taxi… il faut être astucieux !

La barrière de la langue n’existe donc pas en vacances. Cela ne doit pas être un frein selon nous (même si parfois nous aimerions être polyglotte), au contraire, cela rend les vacances encore plus folkloriques !

3 réflexions sur “Comment organiser son voyage ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s