Mines, Potosi, Bolivie

Départ pour la Bolivie : 2 jours à La Paz et Potosi

Une journée dans le centre ville de La Paz

Desaguadero - frontière Pérou - BolivieNous partons de Puno en bus pour rejoindre La Paz. Nous avions prévu de passer par Copacabana mais les routes sont bloquées à cause de grèves alors nous devons passer par Desaguadero à la place. Nous passons en Bolivie par la frontière terrestre à pied (une grande première !) puis rejoignons La Paz, compter 6h30 de trajet au total. Note : Les grèves arrivent assez souvent au Pérou, on en aussi eu à Cusco. À prendre en compte dans votre itinéraire avec des étapes un peu plus flexibles au cas où.

Nous repartons le soir même, donc seulement une petite journée à consacrer à la ville. Il n’y a pas grand chose à y faire, et on n’a pas envie d’aller dans les musées alors ça sera une journée ballade. Nous laissons nos sacs à la gare routière puis partons en direction du centre pour nous promener dans les ruelles et petits marchés. On passe notamment par le « marché aux sorcières » (Mercado de las Brujas) où l’on voit les fœtus de la lama pendre devant les échoppes.

Nous rejoignons ensuite la Plaza de Armas puis repartons en direction du téléphérique pour voir la ville depuis la banlieue d’El Alto. La vue sur La Paz est impressionnante de là-haut !

C’est déjà l’heure de rentrer à la gare routière. Nous prenons un bus de nuit en direction de Potosi.

Budget La Paz : 

  • Bus Puno – La Paz via Desaguadero : 80 soles soit 20€ pour deux
  • Quelques bolivianos pour le téléphérique et le taxi
  • 20 bolivianos par sac à la gare routière

Visite des mines de Potosi

Nous arrivons à Potosi très tôt, vers 5h du matin. On va déposer les sacs à l’Eucalyptus Hostel en espérant que notre chambre soit prête pour qu’on puisse continuer notre nuit (ouf, c’est le cas). On en profite pour réserver la visite des mines en arrivant.

Au départ, on a hésité entre Potosi et Sucre, pas le temps de faire les deux. D’un côté, Sucre nous rallonge un peu le trajet en bus mais d’un autre côté, on se dit que visiter les mines de Potosi n’est pas très éthique… les miniers bossent dans des conditions difficiles pendant qu’on les regarde… c’est bof. Et puis finalement, après avoir lu pas mal d’articles sur le sujet, on choisit Potosi avec les mines. Chaque touriste à l’occasion de ramener de la nourriture ou des outils de travail (bâtons de dynamite, masques, lampes, etc) aux mineurs pour leur filer un coup de pouce dans leurs dépenses. Et puis, c’est aussi l’occasion de comprendre comment travaillent ces gens et prendre conscience qu’on a pas tous droit au 35h avec 5 semaines de congés et RTT  !

Nous partons donc vers 10h pour la visite des mines de Potosi. Étape obligatoire, on passe par un petit magasin où chacun achète de quoi donner aux mineurs, boissons, feuilles de coca, bâtons de dynamite… Pas d’obligation d’acheter mais tant qu’à constater les conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent, autant leur faire des « cadeaux ».

Le van nous amène ensuite jusqu’à l’entrée des mines, et nous entrons sous terre avec notre guide. Nous marchons sur plusieurs centaines de mètres à la lumière de nos frontales, parfois en nous baissant car le plafond est trop bas, parfois en nous collant contre la paroi pour laisser passer les mineurs et leurs wagons. Si vous êtes claustrophobes, même pas la peine d’essayer… c’est bas, c’est confiné, il n’y a aucune issue, et la poussière rend l’air complètement irrespirable, mais nous, on adore ! On passe aussi par quelques passages escarpés où il faut faire attention à ne pas tomber dans un gros trou ou passer par des chemins exigus avec des échelles branlantes. Aucune sécurité spécifique mise en place pour les touristes, c’est limite, mais on aime aussi !

On finit par s’arrêter au fond d’une grotte dans laquelle se trouve un mineur (que connaît le guide certainement). Le guide nous explique l’histoire des mines, ce qu’on y trouve, le contexte économique et social lié à leur exploitation, et les conditions dans lesquelles on y travaille (elles se sont largement améliorées, mais cela reste très difficile). Conversation très intéressante et interactive, on pose plein de questions, on change de sujet, le guide nous raconte ses anecdotes (il était minier autrefois), bref, une bonne visite comme on les aime, c’est un de nos coups de coeur de ce voyage !

Budget Potosi :

  • Bus La Paz – Potosi (nuit) : 200 bolvianos pour deux (25€)
  • Visite des mines : 240 bolivianos pour deux (28€)
  • Hostel en chambre double : 230 bolivianos (27€)

On ballade tranquillement dans la ville le reste de l’après-midi, nous partons demain en bus pour Uyuni.

Besoin d’infos sur d’autres étapes ? Retrouvez tous les articles Pérou – Bolivie ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s