Hotel paradisiaque, Ubud, Bali

Visiter Ubud en 2 jours : temples, rizières et danse Kecak

Nous quittons Seminyak en milieu d’après-midi pour rejoindre Ubud où nous passerons nos deux prochains jours. Il faut compter environ 1h/1h30 selon les bouchons pour relier les deux villes.

Notre chauffeur nous amène directement à Hati Padi Cottages où nous poserons nos valises pour deux nuits. L’endroit est assez excentré du centre et propose quelques cabanes en bois tout confort avec salle de bains ouverte, vue sur les rizières et une piscine à tomber… c’est un petit paradis ! En plus, il est tenu par un couple belges très sympas et il y a aussi un restaurant (un peu cher mais local et très bon).

Nous terminons tranquillement notre journée au bord de la piscine à contempler le coucher de soleil sur les champs de riz.

FullSizeRender-compressor

Jour 1 : Tirta Empul, Gunung Kawi et balade en scooter dans les rizières

Le lendemain, nous louons un scooter à l’hôtel et partons à la découverte des alentours d’Ubud. Il y a beaucoup de temples dans la région mais on en sélectionne seulement deux car les temples… ça va un moment mais on ne va pas en faire 10 dans la journée non plus !

On file donc en direction de Tirta Empul qui se situe à 30min en scooter (toujours compter plus pour les pauses photos) en passant par de belles rizières en terrasse.

IMG_0506

Le temple en lui-même n’est pas impressionnant, mais il y coule une source d’eau sacrée qui vient remplir de grands bassins dans lesquels les balinais hindouistes viennent se baigner pour se purifier. C’est beau à voir même si ça fait un peu voyeur. Certains touristes s’y baignent avec les locaux mais nous, on avait déjà du mal à prendre des photos (mode paparazzi incognito activé) alors on n’a même pas osé tremper un orteil…

Prix de l’entrée du Tirta Empul : 15K roupies par personne soit moins d’1€

Après la visite, on part vers le temple Gunung Kawi situé à quelques minutes seulement. On doit traverser de magnifiques rizières en terrasse avant d’accéder aux sanctuaires sculptés dans la roche et nichés dans une végétation luxuriante. La balade est super sympa !

Prix de l’entrée du Gunung Kawi : 15K roupies par personne soit moins d’1€

Ensuite, on décide d’aller déjeuner au Sari Organik, un petit resto perdu au milieu des rizières. Pour y aller, on prend notre temps en scooter avec CityMaps2Go afin d’éviter les grands axes, jusqu’à traverser les rizières sur des chemins supers fins où on a manqué de tomber dans l’eau plus d’une fois (on n’a pris que des vidéos de notre balade et on ne peut ajouter que des photos ici, dommage) !

On rentre à l’hôtel en fin d’après-midi.

Jour 2 : Centre ville d’Ubud et spectacle de danse Kecak

Aujourd’hui on change d’hôtel pour nous rapprocher du centre ville et économiser un peu sur le budget. Nous avons réservé une chambre double dans la guesthouse Masna House pour 20€ la nuit. La chambre est basique mais propre, et notre hôte est hyper accueillant et plein de conseils.

Il pleut alors on la prend cool en visitant à pied le centre ville et ses marchés et petits magasins. Rien qui nous ait véritablement marqué (on n’a pris aucune photo d’ailleurs)…

Cependant le soir, on a assisté à un spectacle de danse traditionnelle, le Kecak, dans lequel notre hôte joue un rôle d’ailleurs. C’est un spectacle très agréable à regarder, car hormis la danse, il raconte une histoire : une princesse séparée de son prince par un méchant roi qui veut l’épouser mais le prince arrive à la récupérer avec l’aide de ses amis. Ça parait gnangnan dit comme ça, mais à la mode balinaise, ça ne l’est pas du tout ! À la fin, il y a même des gars qui jouent pieds nus avec des charbons ardents, c’est impressionnant !

Le lendemain, nous partirons pour notre prochaine étape à Munduk. Suite dans le prochain article !

Besoin d’info sur d’autres étapes ? Retrouvez tous les articles Indonésie ici.

2 réflexions sur “Visiter Ubud en 2 jours : temples, rizières et danse Kecak

  1. coralie dit :

    Ubud étape particuliere , à faire mais ne pas avoir trop d’attente non plus. Apres un Bali au coeur des campagnes, la civilisation nous a fait bizzare , les prix aussi !
    Nous n’avons pas été particulierement conquis , rien qui ne nous ait véritablement marqué ( tres peu de photo nous aussi d’ailleurs ) et en même temps c’est à voir, à vivre à experimenter. Peut être faut il vraiment chercher à dénicher le vrai « ubud » qui se cache derriere se coté tres touristique.
    Notre coup de coeur reste le massage au Karsac Spa , sublime moment en amoureux, le cadre, l’attention portée , la qualité des massages , tout y est pour en faire un moment inoubliable.
    Coup de coeur aussi pour un petit warung qui ne paye pas de mine Warung Pondok Madu !

    Autour de Ubud nous aussi nous avons adoré le Gunung Kawi pour son ambiance, ses rizieres, sa différence par rapport aux autres, sa légende…
    On partage le sentiment de voyeurisme a Tirta Empul et nous avons été géné du comportement des touristes dans les bassins. Tourisme, sacré, attraction, selfie, tradition un mélange dérengeant pour nous. Malgrè tout le lieu reste à voir !

    Merci encore Anais et Romain pour vos récits de voyage 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s