Eau transparente, Isla mujeres, Mexique

2 jours à Isla Mujeres : nos derniers moments au Mexique

Après nos deux jours de dolce vita à Holbox, nous décidons de passer nos deux derniers jours sur Isla Mujeres avant de reprendre l’avion pour Mexico puis la France. Isla Mujeres est bien différente d’Holbox : plus de monde, plus de voitures, moins d’authenticité mais les plages sont tout aussi belles et l’eau y est même encore plus claire et plus chaude ! Finalement, on a vite accepté ses défauts et avons profité un maximum de ces derniers instants au Mexique. Voici quelques infos pour vous aider à organiser votre séjour sur « l’île des femmes ».

Comment aller à Isla Mujeres ?

Les ferries pour Isla Mujeres partent depuis le Puerto Juarez de Cancun. Les billets s’achètent directement sur place au guichet de la compagnie Ultramar. Nous en avons eu pour 300$Me par personne l’aller-retour (~13€). Attention, préparez-vous à un choc en arrivant : des centaines de touristes, surtout des américains seront là, à faire la queue avec vous. Ça fait peur, très peur, mais ça passe une fois sur l’île car ils iront se cacher dans les resorts et les beach clubs, alors ne stressez pas trop 🙂 !

Il y a un énorme parking où vous pourrez laisser votre voiture si vous en avez une. Le parking nous a coûté 156$Me par voiture pour 24h complètes.

Une chose nous a frappé sur la trajet en bateau : l’eau est d’une limpidité folle !

Eau transparente, Isla mujeres, Mexique

Que faire à Isla Mujeres ?

Les principales attractions de l’île sont les parcs aquatiques privés où l’on peut faire du snorkeling mais on n’a pas voulu nous retrouver nez à nez dans l’eau avec les touristes, en payant une blinde, alors on a opté pour un programme plus simple : plage et farniente !

D’abord, on a loué une voiturette de golf pour 1000$Me les 24h (environ 44€ à 4) près du port. C’est le moyen le plus sympa de faire de tour de l’île et d’être complètement indépendant. Avec le monde, on a dû faire au moins six garages avant d’en trouver une disponible, alors il faut s’armer de patience !

Voiturettes de golf, Isla mujeres, Mexique

Ensuite, nous sommes allés sur la toute petite plage privée Garrafon de Castilla que l’on a trouvée dans Le Routard, recommandée pour son eau riche en poissons. L’accès à la plage coûte 70$Me par personne, sans garantie d’avoir un transat, mais nous avons été chanceux sur ce coup là. Cependant, on a eu moins de chance côté snorkeling car il y avait trop de vent et beaucoup de remous, donc l’eau était très trouble. Ça ne vaut pas les Perhentian en Malaisie…

 

Ensuite, nous avons rejoint à la pointe de sud de l’île au Sanctuario de la diosa Ixchel, déesse de la fertilité. Rien d’époustouflant mais la promenade en voiturette est très sympa et les côtes sont magnifiques.

 

Le lendemain matin, quelques heures de farniente et baignade à Playa Norte, pour profiter des derniers instants avant de rendre la voiturette de golf et prendre le ferry pour rentrer sur Cancun. L’eau est vraiment claire et chaude, presque autant qu’à Bacalar mis à part qu’elle est salée, et il n’y a pas grand monde le matin… le cadre est idyllique !

Plage, Isla mujeres, Mexique

Où dormir à Isla Mujeres ?

On a passé une nuit à Casa Cural y Galería, pour 75€ la chambre double avec petit déjeuner. L’hôtel est situé sur la pointe Sud de l’île, juste à côté d’une superbe église dont les vitres donnent sur la mer. Les chambres sont confortables, la vue de la terrasse est splendide, et le petit déjeuner est correct (mais compris, ce qui est rare au Mexique !).

 

Où manger à Isla Mujeres ?

Comme nous ne sommes restés qu’une nuit sur Isla Mujeres, nous avons seulement testé deux restaurants :

  • La Cueva de la Cherna : une taqueria du centre où l’on s’est arrêtés par hasard quand on ne trouvait pas de voiturette de golf à louer et qu’on mourrait de faim… il ne faut pas s’attendre à de la grande cuisine, on est une taqueria et pas dans un restaurant, mais c’était très bon et vraiment pas cher par rapport au reste de l’île.
  • Le Mango Cafe : juste en face de notre hôtel, sur la pointe sud donc, ce restaurant est très bien noté sur TripAdvisor et on comprend pourquoi. Les plats sont recherchés, frais, et très bons. Les cocktails et les desserts aussi d’ailleurs… on recommande ! 🙂

Conclusion

Même si Isla Mujeres est très, très touristique, on ne peut pas dire qu’on se marche dessus et que ça en devient insupportable, car les touristes sont concentrés au même endroit finalement. On ne pourrait pas dire qu’Isla Mujeres est un must do au Mexique contrairement à Holbox ou Bacalar, mais si vous avez le temps d’y passer, vous ne pourrez que succomber aux eaux turquoises de l’île des femmes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s