machu_picchu_peru-min

Sur les pas des Incas avec l’Inca Trail, de Cusco au Machu Picchu

Comme Anaïs et Romain, vous rêvez de découvrir le charme du Machu Picchu ? L’Inca Trail est sûrement le plus beau chemin pour marcher sur les pas des Incas avant d’atteindre l’une des 7 merveilles du monde. Faute de temps, Anaïs et Romain  n’ont pas eu la chance de s’y aventurer. Je collabore donc avec eux sur cet article pour essayer de vous transmettre la magie de cette randonnée perchée sur les sommets andins et vous emmener sur les traces d’une partie infime d’un immense réseau de chemins, utilisé par les incas, appelé Qhapac Nan entre le Pérou, l’Equateur, la Bolivie, le Chili et l’Argentine. Voici toutes les informations nécessaires !

Pour observer cette contrée mystérieuse perchée entre les sommets, il existe en réalité plusieurs possibilités : le voyage réalisé par Anaïs et Romain qui consiste à emprunter le train pour rejoindre le village d’Agua Calientes puis un bus vers le Machu Picchu (détails dans cet article) ou bien les trails, dont le plus connu « l’Inca Trail » qui retrace une partie des chemins de la Vallée Sacrée empruntée par les Incas il y a six siècles de cela.Lama au Machu Picchu, Pérou

L’Inca Trail, c’est quoi ?

C’est revivre une ascension mystique, sur les traces d’un peuple mystérieux, dans l’environnement minéral de l’altitude qui contraste avec les paysages verdoyants du Machu Picchu, véritable cascade de végétation tropicale. C’est aussi le dépassement de soi, la découverte d’autrui et la stupéfaction une fois arrivé au Machu Picchu : terrasses, murailles, ruines de temples font vite oublier les nombreuses marches. Concrètement, l’Inca Trail c’est 45 kilomètres de randonnée étalés sur 4 jours et 3 nuits reliant Cusco au sanctuaire du Machu Picchu. Le trail commence véritablement au fameux « Kilomètre 82 » situé à 15 kilomètres de Ollantaytambo, un des seuls villages ayant réussi à préserver quasi intacte l’organisation urbaine des Incas. Voici un aperçu du parcours, qui suit le tracé du Rio Urubamba, jour par jour. Le premier jour vous traverserez Ollantaytambo pour rejoindre Miskay puis Wayllabamba. Pas de secret, le plus dur vient le deuxième jour avec un parcours en dents de scie et beaucoup de marches. Vous atteignez le col de Warmi Wañusqa à 4200 mètres d’altitude, appelé « le col de la femme morte » en Quechua, point culminant du trail. Vous campez  à Pacaymayu a la fin du Jour 2. Ruines de Runkqurakay, Sayamarka, Chakicoccha et fin de la journée à Winanahuayna sont les étapes du troisième jour. Le lendemain, dernier jour,  vous arrivez à l’aube à Inti Punku, lieu d’observation du Machu Picchu avant de rejoindre le sanctuaire et de terminer la journée dans le village d’Agua Calientes. Avec un peu de chance, vous croisez sur votre chemin lamas et alpagas.Vue sur le Machu Picchu, Pérou

 

L’Inca Trail sans guide ?

À savoir, il est impossible de faire la route sans guide depuis 2001 à cause des restrictions. Il s’agit, en effet, de la route la plus contrôlée du Pérou. La fréquentation et la préservation du site ont poussé le gouvernement péruvien à imposer des quotas quotidiens de visiteurs. Aujourd’hui, le Machu Picchu peut accueillir jusqu’à 2500 visiteurs par jour dont uniquement 500 personnes (dont 200 porteurs) peuvent emprunter le chemin des Incas. Nous vous recommandons donc fortement de réserver votre excursion bien à l’avance, les places étant très largement limitées. Vous serez accompagnés d’un ou plusieurs guides et de porteurs. Comme le nom l’indique, ces derniers portent tentes, sac de couchage et vivres alimentaires, cuisinent sur chaque étape le matin, le midi et le soir et vous précèdent pour installer le campement sur chaque camp de base le soir. Selon les agences, les groupes sont plus ou moins grands, allant d’un guide privé avec 2-3 personnes aux groupes de 16 personnes maximum.

Quand partir pour l’Inca Trail ?

La période idéale pour visiter le Machu Picchu s’étend d’Avril à Octobre, la saison dite « sèche ». Le trail peut s’avérer, en effet, plus compliqué pendant les périodes de pluie. Le parcours est fermé au mois de Février à cause des conditions climatiques.

Pour les plus sportifs et les plus aventuriers d’entre vous, il existe un trail  alternatif pour arriver au Machu Picchu : le Salkantay Trail. Plus long, 58 kilomètres à parcourir en 5 à 7 jours, et d’une plus grande difficulté, il est tout aussi beau que le trail classique. Il figure parmi les 25 meilleurs treks du monde selon l’ancien magazine National Geographic Adventure. Chemin religieux et cérémonial des Incas, ce parcours était un véritable pèlerinage qui incluait rites et vénérations envers les montagnes.

Nos derniers petits conseils

Il est important de savoir que le trail comprend énormément d’escaliers et donc une bonne condition physique est requise. Comptez entre 5 et 7 heures de marche par jour. L’altitude ne facilite pas les choses, il faut le dire. Nous vous conseillons donc de rester quelques jours à Cusco avant le départ pour mieux vous acclimater. Notre guide sur la capitale de l’empire Inca est disponible ici.

N’oubliez pas votre passeport, il vous sera demandé à l’entrée du Machu Picchu, des chaussures de marche, un manteau imperméable, des vêtements chauds, du répulsif à moustiques et de la crème solaire.

Lucie de Peru Excepcion – https://www.peru-excepcion.com/

Grande place du Machu Picchu, Pérou

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s