3 jours à Paros : notre coup de cœur des Cyclades

Après avoir découvert Mykonos en essayant d’éviter la foule au maximum (ce qui n’est pas toujours évident…), nous continuons notre séjour grec sur Paros, l’île qui a fait chavirer notre cœur ! Paros, c’est le calme, l’authenticité, le charme, bref : la dolce vità à la grecque qui nous a conquis. Voici tous nos conseils et notre budget pour passer un agréable séjour de 3 jours à Paros en Grèce.

Comment aller à Paros ?

Si vous venez de Mykonos comme nous, vous aurez deux possibilités pour vous rendre à Paros : soit en bateau, soit en avion (il y a des vols directs). Nous avons choisi le bateau, plus pratique, plus sympa et aussi plus économique que l’avion (54€ pour deux). En provenance de France, l’avion sera la meilleure solution mais il n’y a pas de vol direct (du moins, pas au moment où on écrit) alors à vous de jongler entre les sites des différentes compagnies aériennes et les comparateurs de vols pour obtenir le meilleur prix, avec le moins de temps d’escale.

Comment se déplacer sur Paros ?

Comme à Mykonos et à Santorin, on a opté pour la location de voiture. C’est vraiment le moyen de transport plus simple pour se déplacer en toute autonomie et avec un minimum de confort pour Anaïs qui était enceinte de 6 mois à l’époque. En plus, la location était moins chère à Paros qu’à Mykonos et Santorin (75€ pour deux jours et demi) !

Où dormir à Paros ?

On vous recommande sans hésiter de séjourner à Kallisti Rooms & Apartments à Naoussa si votre budget le permet (tarifs ci-dessous). Nous avons choisi un appartement plutôt qu’une chambre afin de pouvoir cuisiner de temps en temps et économiser un peu sur le budget restaurants. L’appartement était très bien équipé et tout confort. L’hôtel est au calme mais très proche du centre (5-7min à pieds), la terrasse avec piscine est très agréable, le petit-déjeuner est vraiment top, et le personnel très accueillant et de bons conseils.

Où manger à Paros ?

Ce ne sont pas les restaurants qui manquent à Paros, mais on a principalement mangé en mode « vite fait » dans des snacks et boulangeries (les boulangeries sont idéales pour grignoter des tourtes locales et des pâtisseries bien sucrées !). On peut toutefois vous recommander le restaurant Les Amis, au centre ville de Naoussa, pour une cuisine moderne et savoureuse (et leur vin blanc bio de Paros est très bon).

Que faire à Paros en 3 jours ?

Il n’y a pas énormément de choses à faire sur Paros, surtout des balades, des plages et des petits villages. C’est bien l’endroit où il faut prendre le temps de prendre le temps ! Voici tout de même une petite sélection d’activités à faire sur Paros.

Les plages

Il y a énormément de plages sur Paros mais aussi beaucoup de vent, et celui-ci change tout le temps de sens. Renseignez-vous auprès de votre hébergement pour savoir les plages qui sont conseillées en fonction du vent au jour le jour. De nôtre côté, on a testé les plages ci-dessous. On remarque qu’on n’a pris aucune photo des plages (et on vous évite celles de nous en maillot), désolés… on se note d’y penser pour un prochain voyage.

  • La petite plage de Kolymbithres dont l’eau est bien chaude et transparente (une des plus belles plages de Paros parait-il). Des transats mais aussi des sections libres.
  • La plage de Monastiri non loin de la première, près de Naoussa. Ici aussi une petit plage avec des transats mais des petites criques isolées et accessibles pour se baigner sans payer et sans personne autour.
  • La plage de Kalogeros, à l’est de l’île, célèbre pour sa falaise d’argile avec laquelle on peut se faire un masque corporel (pour cela, il faut frotter la roche avec de l’eau pour la transformer en boue). Bon, on a testé mais pas forcément constaté l’effet sur notre peau… En tout cas la plage est très grande et très sympa, on peut s’y installer librement avec sur sable.
  • La plage de Faragas, au sud de l’île. Surtout des transats, mais lézarder sur un matelas confortable ça fait du bien aussi de temps en temps 🙂 !

Le centre de Parikia

L’essentiel à voir dans la ville se résume en une petite balade que l’on a faite en fin d’après-midi histoire de profiter du coucher de soleil sur le port. La balade : commencer par la basilique de la Panaghia Katapoliani, puis descendre la rue commerçante « old market street » (ou Gravari) sans hésiter à se perdre dans les ruelles aux alentours, jusqu’au Castro. On a eu du mal à trouver ce fameux « château » (qui ne ressemble pas du tout à un château, il n’en reste presque rien), vous pouvez rechercher « Frankish Castle » sur Google Maps si besoin. Vous finirez la balade par l’église de Saint Constantin juste à côté. Décidément on a pris aucune photo, seulement deux photos moches de la première et dernière étapes du parcours… oups !

Le petit port de pêche de Naoussa

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80">En quelques minutes à pieds depuis notre hébergement, on arrive au centre commerçant de Naoussa, puis au petit port de pêche. Ambiance authentique qu'on vous conseille de vivre au coucher du soleil pour longer les bateaux, passer à côté des poulpes qui sèchent sur un bâton, et trouver un petit restaurant sympa pour profiter de la vue.En quelques minutes à pieds depuis notre hébergement, on arrive au centre commerçant de Naoussa, puis au petit port de pêche. Ambiance authentique qu’on vous conseille de vivre au coucher du soleil pour longer les bateaux, passer à côté des poulpes qui sèchent sur un bâton, et trouver un petit restaurant sympa pour profiter de la vue.

Le village Lefkes

Petit village pittoresque du centre de l’île, il faut se garer à ses portes car son centre est piéton (pas beaucoup de place, soit vous avez de la chance soit il va falloir marcher un peu et se garer plus loin). On y retrouve les rues typiques qu’on aime tant, pavées au sol et parées de blanc et bleu aux murs. Rien a y faire de particulier, vous pouvez marcher jusqu’à l’église Agia Triada et prendre un café frappé ou une limonade faits maison sur la grande place ornée de bougainvilliers.

Marcher jusqu’au Phare de Naoussa

Non loin de la plage de Monastiri se trouve le phare de Naoussa. On ne peut pas y aller en voiture, il faut se garer en bas de la colline, puis grimper avant de redescendre vers le phrase en contrebas, près de l’eau. Malheureusement, on ne peut pas vous dire si la vue est sympa car avec la chaleur et Anaïs enceinte de 6 mois (et en tongs !), on a fait demi tour en arrivant en haut et en voyant la longue descente qui nous attendait. Anaïs aurait souffert au retour. On s’est consolé avec une baignade dans une crique toute proche de la plage de Monastiri.

Le monastère Saint-Jean-le-Théologien

On est tombé dessus complètement par hasard en rentrant de Monastiri vers Naoussa. Un tout petit monastère blanc et bleu, face à la mer, un pur cliché mais un superbe spot. L’intérieur était fermé, mais l’extérieur est un décor de carte postale en soi.

Déjeuner sur le petit port de Piso Livadi

À l’est de l’île se trouvent le petit village de Piso Livadi, sa plage et son petit port de pêche. On s’y est seulement arrêtés pour balader et déjeuner en terrasse, un moment très agréable.

Le Monastère de Longovarda

Les femmes ne sont pas autorisées à entrer dans le monastère (ni les hommes en short d’ailleurs), donc on n’y est pas allés. Un jour où on n’était pas très loin, on s’est quand même rendus jusqu’à l’entrée (il est niché dans une colline escarpée et la route n’est pas évidente) pour voir si l’extérieur était visible mais non… on n’en voit pas grand chose ! À vous de voir.

Quel budget pour 3 jours à Paros ?

DépensesPrix total pour deux pers.Notes
Ferry54€Aller simple Mykonos – Paros
Hébergement370€3 nuits
Location de voiture75€pour 3 jours
Essence15€ 
Nourriture100€ 
Total614 €

Un budget plutôt raisonnable mais qu’on peut facilement alléger en choisissant un hébergement moins onéreux, sans piscine par exemple, et en s’y prenant à l’avance car les hébergements au meilleur rapport qualité/prix sont vite complets.

Conclusion : coup de coeur !

Paros aura été notre coup de cœur du séjour. Même s’il n’y a pas pléthores d’activités à faire sur l’île, on aura été marqués par son authenticité, son calme et sa douceur de vivre. Ce petit séjour de 3 jours sur Paros nous a donné envie de visiter d’autres îles moins connues. Un ou deux jours de plus n’auraient pas été de refus pour vraiment profiter des plages et de l’hôtel plus longtemps, sans rien faire de plus que profiter et nous reposer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s