Sri Lanka : que faire autour de Sigiriya ?

Que_faire_autour_de_sigiriya

Cette partie du « triangle culturel » du Sri Lanka nous a beaucoup plu ! Un concentré d’histoire dans un cadre naturel magnifique. Dans cet article on te propose de t’en dire plus sur :

  • Le trajet Negombo – Sigiriya en tuktuk
  • Que faire autour de Sigiriya ?
  • Où dormir à Sigiriya ?
  • Où manger à Sigiriya ?

N’hésite pas à nous contacter par email ou sur Instagram s’il te manque une information !

Le trajet Negombo – Sigiriya en tuktuk

Environ 150 km séparent Negombo de Sigiriya mais comme nous nous déplaçons en tuktuk de location, c’est une distance un peu trop grande pour le faire d’une traite, surtout quand on conduit le tuktuk pour un premier vrai, long trajet. On a donc décidé de faire une halte au Pinnawala Elephant Orphanage situé à moins de 100 km de Negombo, soit un trajet de 3h en tuktuk.

On n’a rien fait de spécifique sur place car on est arrivé dans l’après-midi et on est reparti tôt le matin. On a simplement observé les éléphants qui sortent face à la terrasse de l’hôtel et dîné sur place (resto pas top). Si tu te déplaces avec un chauffeur, l’arrêt n’est vraiment pas indispensable et on te conseille de tracer vers Sigiriya directement.

Après notre nuit à Pinnawala, nous avons repris la route pour Sigiriya en passant par Dambulla qui est sur le chemin. Il faut compter 3h pour rejoindre Dambulla en tuktuk depuis Pinnawala (100 km), puis 1h pour aller à Sigiriya depuis Dambulla (17 km).

Que faire autour de Sigiriya ?

On te conseille de prévoir 3 jours sur la région si tu veux éviter de trop courir. Et puis, même si tu arrives à visiter Dambulla et le Lion’s rock dans la même journée par exemple, avec Polonnaruwa en jour 2, la troisième journée peut te servir à visiter Medirigiriya ou Mihintale.

Aussi, on a fait le choix de séjourner à Sigirya pour rayonner entre Dambulla et Polonnaruwa. Dambulla est vraiment proche (1h en tuktuk). Cependant Polonnaruwa est située à plus de 50 km, donc plutôt 2h-2h30 en tuktuk mais on ne voulait pas dormir sur place… ça nous éloignait de Kandy pour la suite de notre itinéraire. Alors pour éviter de passer 4h à 5h A/R en tuktuk pour aller visiter Polonnaruwa depuis Sigiriya, on a fait appel à un chauffeur privé qui nous y a emmenés, nous a déposés devant chaque site de l’ancienne cité et nous a ramenés à l’hôtel à Sigiriya. Le tout pour 10500 LKR hors pourboire (environ 25€).

Allez, voici les visites incontournables de la région :

Le Golden Cave Temple à Dambulla

Un site accessible après une belle montée d’escalier (comme tout au Sri Lanka finalement, c’est plus drôle 😅) et composé de 5 grottes décorées de peintures rupestres, de dizaines de statues de bouddha, et même de stupas ! L’entrée est à 2000 LKR par personne (environ 5€) + quelques centaines de roupies supplémentaires pour le « gardien » des chaussures. Durée de la visite : 2 à 3h.

Conseil : Pense à amener une petite écharpe pour couvrir tes épaules, un pantalon léger pour couvrir les jambes, et des chaussettes car le sol était brûlant. Après avoir fait le tour du site, tu peux redescendre jusqu’au Bouddha doré géant du Buddhist Museum (qu’on n’a pas visité).

Le Lion’s Rock (et le Pidurangala Rock) à Sigiriya

L’entrée est assez chère : 9000 LKR par personne (env. 23€) mais c’est le site emblématique de la région, même du pays, un incontournable donc. En passant les remparts, on traverse d’abord les jardins du site. Ensuite, on commence à grimper les jardins en terrasse jusqu’au pied du rocher et ses célèbres pattes de lion, histoire de se mettre en jambe. Puis vient un grand escalier qui permet d’accéder au sommet où se trouvent les vestiges de la forteresse, avec une superbe vue à 360°. En redescendant, on passe par un escalier en colimaçon qui mène aux fresques des demoiselles (photos interdites et ils ne rigolent pas). Une très belle visite d’un endroit vraiment atypique ! Compte 3-4h de visite au total.

Conseil : à 8h30 du matin il fait déjà super chaud et lourd, vas-y encore plus tôt si tu peux. Aussi prévois d’acheter de l’eau avant de passer les remparts car personne n’en vend à l’intérieur ! Enfin, si tu as le vertige, cette visite n’est peut-être pas faite pour toi…

Nous n’avons pas programmé l’ascension du Pidurangala Rock qui offre une superbe vue panoramique sur le Lion’s Rock. On se dit qu’avec Léo et la chaleur, le Lion’s Rock c’était déjà bien… mais si tu as le temps et l’énergie alors fais-toi plaisir !

L’ancienne cité de Polonnaruwa

Les vestiges de l’ancienne capitale du pays s’étendent sur quelques kilomètres. Il est possible de visiter l’ensemble du site à vélo, ou bien avec ton chauffeur qui te/vous dépose à chaque point d’intérêt, si tu en as un (ce qu’on a fait car trop chaud pour faire du vélo, et un peu de flemme aussi 🙄). Certains sites sont bien conservés / restaurés ce qui est assez rare pour ce type de visite ! Prix de l’entrée : 8000 LKR par personne (env. 20€). Durée de la visite : 3h sans guide, surement un peu plus avec un guide.

Conseil : c’est le seul endroit au Sri Lanka où on s’est senti vraiment harcelés par les vendeurs ambulants et à la fin, c’était vraiment énervant ! On a relativisé en pensant à la crise que traversait le pays donc on a finalement acheté quelques cadeaux, qu’on gardait à la main pour montrer à d’autres vendeurs qu’on avait déjà ce qu’il fallait. Ici aussi, pense à prendre de quoi te couvrir les épaules et les jambes.

Faire un Safari dans l’un des parcs de la région

La région compte 3 parcs parmi les plus connus du pays à proximité de Sigiriya : les parcs nationaux de Minneriya National Park et Kaudulla National Park, ainsi que le Hurulu Eco Safari. Nous avons décidé de ne pas faire notre safari ici, non pas car ces parcs ne sont pas recommandés, au contraire, mais simplement parce que s’arrêter à Udalawawe (et en profiter pour y faire un safari) était intéressant pour notre itinéraire. Udalawawe est à mi-chemin entre Ella et Tangalle et nous évitait de conduire trop longtemps en tuktuk pour rejoindre les deux villes.

NB : il est très difficile de recommander un safari. On n’a pas eu de chance à Udalawawe car ce jour là les éléphants se cachaient vraiment bien et la plupart des 4×4 étaient assez déçus (on a vu 2 mâles solitaires seulement). C’est le hasard de la nature, les animaux sont en liberté… il est possible de ne pas en croiser un jour, et d’en croiser une vingtaine le lendemain ! À vous de voir le parc qui vous tente le plus, sans oublier le parc de Yala situé dans le sud du pays, qui est également très recommandé.

Où dormir à Sigiriya ?

Nous avons séjourné à l’Hôtel Sigiriya et franchement, on ne peut que recommander cet hébergement ! On est sur un budget qui n’est pas excessivement élevé, 72€ la nuit en chambre double avec petit déjeuner, et pourtant on est sur un niveau de qualité vraiment excellent. Chambre belle, propre et spacieuse (assez grande pour y installer un lit bébé, gratuit), piscine magnifique avec une super vue sur le rocher du lion, spa pour réserver un bon massage, petit déjeuner – buffet excellent, de même pour le buffet du soir (voir « Où manger ») et le personnel est vraiment très sympa. Bref, vas-y sans hésiter !

Où manger vers Sigiriya ?

  • Hotel Sigiriya : ce n’est pas dans notre habitude de manger dans les hôtels mais comme il pleuvait en soirée, on a dîné au buffet de l’hôtel le premier soir et c’était tellement bien qu’on y a dîné tous les soirs ! D’une part c’est pratique pour éviter de prendre le Tuktuk dans la nuit avec la pluie. D’autre part, c’était vraiment bon, varié et très adapté pour Léo. Alors en sachant qu’on mangeait pour pas très cher le midi, on se faisait plaisir le soir en se cassant le bide pour 15€ pour 3 😆 !
  • Ahinsa Restaurant à Sigiriya : c’est dans ce restau qu’on a mangé nos premiers kottu rotti, notre spécialité locale préférée ! Très bonne adresse et les prix sont bon marché. La propriétaire est vraiment sympa, elle nous a offert des jackfruits frais en fin de repas, adorable !
  • Priyamali Gedary à Polonnaruwa : notre chauffeur du jour nous a amenés dans ce restaurant le midi. De premier abord on dirait un restaurant spécial pour les groupes car il y a d’énormes tables pour accueillir du monde (mais on était seul pour le coup). Et finalement c’est assez convivial : on voit les cuisinières s’activer en cuisine avec un tas de marmites sur le feu, pour nous préparer un buffet d’une vingtaine de plats afin qu’on puisse gouter à plein de spécialités différentes. On s’est régalé et on a passé un très bon moment !

La région de Sigiriya au Sri Lanka est aussi magnifique que culturellement riche. Tu ne regretteras pas d’y dédier quelques jours pendant ton voyage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :